5 Avis d’initiés sur le choix du matériel de dessin

©Renata-

Bonjour,
On me demande souvent quel type de Carnet de Dessin ou de Carnet de Voyage convient le mieux pour «réussir» ses dessins.

Pour répondre à ces questions qui dépendent fondamentalement d’un style propre à chaque individu et pour vous offrir des réponses les plus complètes possibles, j’ai sollicité 5 dessinateurs expérimentés que vous livreront leur propre expérience en plus de la mienne.

Ces articles vont vous donner des pistes pour vous aider à choisir des supports adaptés au style de «carnet de voyages» que vous souhaitez créer. 

Magdy, Danny, Mat, David et moi, nous sommes heureux de partager nos expériences et nos choix avec vous! Les liens vers chaque article se trouve en bas de cette page.

Même si nous parlons de marques dans ces articles (on ne pourrait pas faire ce type d’article sans référence) nous ne sommes pas du tout sponsorisés. C’est un simple partage d’expérience.

C’est en partageant que l’on apprend, alors je vous invite à nous raconter également VOS expériences ci-dessous dans les commentaires.
Merci d’avance pour votre participation.

©Renata-

MES EXPÉRIENCES (Renata)
J’évite le papier à Aquarelle et le format paysage

  • Formation: Graphiste
  • Activité: Cours de dessin en ligne gratuits et payants
  • Publication/livre: «Dessiner un carnet de voyage» aux éditions Hachette
  • Compte Instagram: @renata.coach.dessin

Quand j’ai commencé à dessiner chaque jour (30 octobre 2013) je l’ai fait dans des carnets qui traînaient à la maison de divers provenances.

Ces carnets étaient en format A4 à la française (vertical ou portrait). Les feuilles étaient blanches, entre 90g -105g. Grammage suffisant pour les dessins souvent au stylo Bic.
J’utilisais peu de couleurs au départ ou en tout cas principalement celles des stylos multicolores, assez pratiques et peu encombrants. 
Je n’utilisais que rarement l’aquarelle, la feuille gondolait mais au séchage c’était presque plat.

©Renata-

Il faut dire que ma perception de l’aquarelle a changée, avant je coloriais, aujourd’hui la couleur est un jeu pour moi. À chaque fois que je mets de l’aquarelle je teste car plus j’en mets, plus le dessin est chargé et c’est justement ce que je veux éviter.

Quand je suis arrivée en France, des amies qui voulaient pousser leurs enfants à faire de méga études me disaient : «Qui peut le plus, peut le moins». Cette expression m’avait vraiment impressionnée…  
En dessin je prône vraiment LE contraire! 

©Renata-

Revenons à nos carnets…

Une fois que mes grands carnets ont été remplis, j’ai acheté les carnets Canson A5 en format vertical avec le même type de papier. Ce format peu encombrant permet d’être emporté partout. 

À cette époque, j’ai aussi rempli beaucoup de touts petits carnets A6 de la marque Moleskine. Ils sont remplis de dessins au stylo Pilot (b-Vall 0.5) ou Bic. 
Puis peu à peu je me suis mise à utiliser régulièrement le Moleskine A5 vertical modèle Sketchbook. Je l’aime beaucoup par sa taille, pas trop large ni trop épais, vraiment le carnet que je peux emporter partout. Puis j’ai découvert les Hahnemüle dans un magasin très sympa lors d’un passage à Grenoble. J’aime beaucoup le type de papier du modèle D&S, c’est moins lisse que celui du Moleskine Sketchbook. Le papier avale l’encre, elle rentre dans le papier et ne repart plus.
C’est aussi agréable à dessiner avec des crayons de couleur. J’ai fait aussi d’autres tests mais ce sont des marques qui n’existent pas partout alors je ne rentre pas dans ces détails.

Il y a quelques mois, j’ai découvert les carnets « Seawhite Travel Journal » A5, j’aime énormément.

©Renata-

Mes CONCLUSIONS (Renata)

Il ne s’agit ici que d’expériences personnelles et certainement pas exhaustives ni absolues. En aucun moment je dis qu’il faut faire comme moi. J’ai ma façon de faire, chacun ses goûts et couleurs… 

©Renata-

1)- Je n’aime pas les carnets avec du papier pour aquarelle, pour 2 raisons:

A)- quand on met une deuxième couche d’aquarelle, la première s’en va, comme si on gommait… j’ai trouvé cela très désagréable.

B)- Ils sont souvent chers alors qu’il n’y a pas besoin d’un super carnet-cher-chic pour réussir son dessin. Plus un carnet est cher & chic moins vous allez dessiner car vous aurez peur d’en abimer une page. C’est particulièrement vrai si vous manquez d’assurance. Ce n’est pas pour rien que dans ma formation Carnet de Voyage (cliquez ici) je propose de dessiner dans un carnet Canson car c’est facile, et déculpabilisant si on a raté son dessin.

2— Un autre type de format que je n’aime pas c’est le format à l’horizontal (paysage)… Soit tout est aplati, soit on doit avoir un A4 horizontal pour que les dessins ne soient pas trop petits, soit on dessine un coup vertical et un coup horizontal… (encore une fois, c’est « mon » expérience!).
Un autre inconvénient de ce format est que quand je voyage je le trouve compliqué à utiliser et transporter. Par exemple, dans un avion ou dans un train, cela prend de la place et assise dans un champ d’oignons, c’est compliqué à poser sur mes jambes… 

3— Les carnets à spirales…  je les trouve sympa pour écrire, mais pour dessiner c’est une autre histoire. Ils sont encombrants, la spirale est génante, et… c’est difficile pour faire des compositions sur une double page. 

4— Attention les carnets que j’utilise aujourd’hui ne seront peut-être pas les mêmes demain. C’est comme avec le STYLE (cliquez ici) cela va changer, j’en suis sûre. 

Pour finir n’oubliez pas de lire mon article à propos de tout le matériel que j’utilise cliquez ici.

Avez-vous déjà essayé les carnets mentionés? Merci de me le dire ci-dessous dans les commentaires.

INTERVIEWS
Découvrez les conseils des autres dessinateurs.

Les expériences de Magdy
Cliquez ici

Les expériences de Danny
Cliquez ici

Les expériences de David
CLIQUEZ ICI

Les expériences de Mat
CLIQUEZ ICI

Mes expériences (Renata) > cliquez ici

©Renata-

47 Comments on Dessiner un carnet de voyage | Conseils pratiques de 5 Pros

  1. Bien sûr tout ça est très intéressant. C’est un vrai plaisir toutes ces expériences partagées. Chacun son style, plus ou moins académique. Mais ce que je retiens, savoir bien maîtriser son trait avant tout. Merci Renata. Même si je n’ai pas de corrections, j’apprends et je progresse. Personnellement j’ai utilisé pour débuter un carnet Canson en A5, 100gr qui supporte l’aquarelle! J’aime bien quand une fois fini il a doublé de volume! Clin d’œil à Mat, j’aime son auto dérision. Un autre artiste que j’aime c’est Yann Lesacher.
    Bonne journée

  2. Bonjour Renata
    Je viens de lire les interviews très intéressantes.
    Tester, oser se lancer, ne pas avoir peur de « gâcher » du beau papier.
    Finalement, il faut être à l’aise avec son papier, son format de carnet, on tâtonne et on finit par trouver le bon, celui qui tient dans la poche par exemple ( utile en ces temps troublés )
    J’évite le trop beau (genre papier très épais aquarelle ou magnifique couverture de fabrication artisanale), il me bloque et je n’arrive à rien avec.
    Je vais essayer de tester les deux marques que je ne connaissais pas , le Seawhite dont tu nous parles et le Fabriano dont nous parle Agnès .
    Je me régale d’avance de découvrir la prochaine interview
    Merci beaucoup de nous faire profiter de ces belles expériences
    Chantal

  3. Bonjour Rénata, bonjour à tous…
    Merci pour ces interview de ces divers artistes !! C ‘est super intéressant et instructif… Je les apprécie tous mais surtout Magdy !!
    Hâte de ire la suite !!

  4. Renata j’adore ta prose directe, sans détour et très motivante.
    Maintenant quand l’envie de dessiner me prend
    c’est un peu comme la faim je saisis tout ce qui se trouve à ma portée en évitant de forcer sur les grammages.
    Peu importe le flacon…pourvu que l’on ait l’ivresse.
    Avec tous mes remerciements pour le plaisir que j’ai en te lisant.

  5. Bonjour Renata,
    Je te remercie pour ces interviews, spécialement celui de Danny. C’est le premier artiste que j’ai suivi sur Instagram et j’ai toujours admiré son travail. J’ai toujours été curieuse de savoir quel matériel il utilisait puisqu’il n’en parle pas particulièrement sur sa page. Grâce à toi, je sais maintenant et je t’en remercie.
    Cela fait 1 an pile que j’ai commencé l’aquarelle et je vienne à peine d’acquérir du papier de qualité 100%. Je ne l’ai pas encore reçu et testé mais j’ai hâte. Je fabrique moi-même mes carnets car j’ai peur de « gâcher » les beaux carnets que j’ai. Je dessinerai dessus une fois que j’aurais pris plus d’assurance.
    Je te remercie pour le temps et la peine que tu te donnes afin de nous prodiguer tes précieux conseils. Sans ton blog, je n’aurais pas la motivation !

    • Merci Annie pour tes lignes. C’est superbe de faire ses propres carnets, moi si j’avais peur c’est cela que j’aurais peur de « gâcher »…!!!
      Mais Annie… pour quoi croire que tes dessins ne « méritent « d’être dans un beau carnet ?
      C’est justement comme cela que tu commenceras a aimer ce que tu fais, élément essentiel pour progresser

  6. C’est bien intéressant. Vos commentaires nous aident, nous rassure et répondent å toutes nos questions. Entre’autre un papier qui absorbe la couleur sans qu’elle soit effacer lors d’un lavis. Bien important de savoir quel papier choisir. Merci Renata et åla prochaine fois.

  7. Bonjour Renata,
    Ces échanges sur les carnets sont très intéressants . J’ai travaillé le défi des trois mois sur un carnet A5 Fabriano acheté au Géant des beaux arts , puis avec le confinement , déconfinement je ne pouvais plus aller dans ce magasin et j’ai acheté chez Rougié et Plé des carnets A5 de la marque Leuchtturm 1917 , papier blanc , 112 pages , 150g qui supporte l’aquarelle. J’en suis à mon deuxième carnet et j’en suis contente .
    Passe une belle journée et merci pour toutes tes recherches!
    Elda

  8. Renata,j `aime beaucoup ce que tu fais,je suis très occupé,je n`ai pas le temps de dessiner et peindre.j `avais pourtant pris la décision de m`y mettre..mon cahier est prêt le prrojet est encore là
    la pendémie ne m `aide pas. tu as le plus beau métier du monde… Gros merci.! je continue à te lire…. bye !

    • Merci Jocelyne
      Tu as ton carnet prêt? Mais c’est génial, maintenant il suffit de l’ouvrir et dessiner, il n’y a pas de s raisons à ne pas le faire ;-)
      Prends toi du temps pour toi, tu peux le faire.
      Oui j’ai un beau métier que j’ai choisi et je travaille beaucoup pour cela ;-)
      merci

  9. Bonjour Renata, mon expérience sur les carnets : j’ai commencé avec les Goldline d e Clairefontaine, 180 grs, supporte l’aquarelle pas trop mouillée. J’ai changé et aime bien Talens ou Sakura, papier 120 grs, qui sont très bien pour les dessins de tous les jours, feutres, crayons, et peu d’aquarelle. Puis Hahnemühle, Watercolour book, 200 grs qui eux tolèrent bien l’aquarelle, format A5, ou paysage que j’aime beaucoup aussi. J’ai trouvé Hahnemühle Travel Journal, 140 grs, que j’adore, pour carnet de vacances. Enfin j’ai vraiment de la réserve dans les tiroirs, mais je me calme, ils se remplissent !
    Merci pour tes partages, mais avec l’expérience et nos envies qui changent, nous sommes tous/toutes amené(es) à explorer ce que l’on trouve.

  10. Bonjour Renata,
    J’ai commencé pendant le confinement sur un grand cahier à spirales format A4, un book note avec des feuilles très fines, pas du tout adaptées à l’aquarelle. Mais c’était bien suffisant et effectivement, décomplexant de se lancer sur un support peu coûteux. Je l’ai fini depuis. J’ai depuis opté pour un Sketchbook 13x21cm, 140g/m² qui permet d’utiliser plusieurs techniques, y compris l’aquarelle. Ce dernier me convient bien, même si parfois, il me contraint dans la taille de mes dessins… Une chose est sûre, c’est que je suis encore en pleine expérimentation… Une question: je n’arrive pas à dessiner sur une double page, j’ai comme un blocage… Peur d’un déséquilibre dans la composition? Gênée par la pliure centrale…

  11. J’adore ton exposé sur le papier. Il y a une chose très juste que tu dis : c’est plus le carnet est cher, moins on ose dessiner dessus :-)
    Merci Renata de nous faire partager ton expérience.

  12. Bonjour Renata,
    En lisant vos conseils, j’ai eu le sourire. En effet, j’ai quelques carnets qui sont restés dans un coin car j’avais trop peur de mal faire dedans au vu de leur prix. J’ai souvent utilisé les carnet A5 Canson (130g ou 180g). Sympa pour l’aquarelle mais un peu épais pour le stylo bic que j’affectionne particulièrement. Dans mon travail, nous faisons souvent des notes book en objets publicitaires. Des carnets tout simples, papier de 90 g. Excellent pour le bic ou le feutre. Et puis, un jour à la Gare Montparnasse, j’ai acheté un Moleskine. Et en effet, c’est cool. Je remarque qu’il ne faut pas trop abusé de l’eau car les feuilles se gondole un peu vite. Mais cela reste un bon produit. Là ou je galère un peu, c’est sur le choix des feutres. J’utilise des Uni Pin. Pas mal, mais la pointe étant plate, cela complique un peu le geste. Auriez vous des marques à conseiller. Merci

    • Bonjour Emmanuel
      Tu sais que dans le Moleskine sketchbook j’y mets la dose d’eau ? Mes jus d’aquarelle sont toujours très « mouillés »
      cela gondole un peu, mais rien de grave. puis je le mets sous un meuble lourd pendant la nuit et le lendemain hop tout est prêt ;-)

  13. Je n’ai jamais vraiment trouvé le carnet qui me plaisait. En France des petits carnets « CANSON » n’étaient pas trop mal mais ici en Espagne, où j’habite, c’est la galère. Je pourrais commander sur internet mais l’envoi coûte plus cher que le carnet. Petite librairie où j’avais à peu près trouvé mon bonheur et « BOUM »ça n’existe plus….le libraire vend des feuilles A4 à 80 ct la feuille…Je cherche et qui cherche trouve!

    • Joëlle
      comme on habite dans le même pays, voici ce que j’ai trouvé dans une toute petite boutique (on dirait la boutique des baguettes magiques d’Harry Potter) THE SKETCH ART BOOK de la marque ARTISTS http://www.artist-am.com
      je les aime bcp, je n’en ai pas parlé car mes top sont les 3 autres… et j’avais oublié celui-ci.
      en plus pas très cher 10€ pour 40 pages 150g – Comme d’habitude ce n’est pas du papier aquarelle.

  14. Quelle bonne idée Renata de parler des carnets. Je suis toujours heureuse de découvrir les impressions et « trucs » de chacun. Cela donne envie de tester et de partir vers de nouvelles aventures avec mes pinceaux

  15. Bonjour Renata ,
    J’ai découvert par hasard les carnets seawhite travel journal en 130g. Le rapport qualité prix est imbattable.
    Pour information , le magasin « la palette du faubourg » 16 rue du faubourg du temple à Paris distribue cette marque et assure la vente par internet.
    Merci encore Renata de nous faire partager votre expérience.
    Dominique

  16. Bonjour Renata

    Pour l’instant je n’ai pas trouvé le papier avec lequel je me sente bien. Je n’en ai pas testé non plus dès quantité (aquarelle XXL, Canson Monval, Hahnemule expression et récemment le paint on de Claire fontaine)
    Ce que j’adore par contre c’est faire mes propres carnets. Ce qui me permet, par exemple, pour le défi Inktober, de faire un carnet avec le bon nombre de pages. Pas de possibilité de refaire et surtout la satisfaction de finir un carnet . J’aime aussi pouvoir personnaliser la couverture
    Alors je suis ravie de lire ces 6 avis de personnes professionnelles, qui me permettront peut être de trouver mon graal en matière de papiers .
    Merci pour ces articles, et pour tout ce que tu fais, tu m’as redonnée l’envie de dessiner

  17. Bonjour Renata,bonjour à tous !
    Merci pour ces infos et commentaires !! C est super de partager. …
    Pour ma part,je fabrique mes carnets A5 avec ou sans spirales de A à Z ( scrapbooking )…
    J utilise du papier Canson principalement, cela convient à mes moyens financiers et que ce soit l’aquarelle ou crayon encre, cela fonctionne. J adore chercher, essayer, tester…
    Un dessin minimum par jour, c est toujours un plaisir!
    Noël approchant, les idées cadeaux sont trouvés !
    Par la force des chosesje suis chez moi, donc c est le moment de faire des découvertes. ..

  18. Bonjour Renata, bonjour à tous
    Je suis Nathalie, je suis créatrice de kits de digiscrapbooking (de la décoration de photos avec l’ordinateur), vous pouvez voir ce que c’est sur mon site https://www.simpletescrap.com/
    C’est très intéressant de lire ces commentaires sur le matériel, pour ma part, ce sont les cahiers à spirales que j’adore, j’en ai quelques uns en A4 (mais avec la spirale sur le grand côté) et en A5 plus facile à transporter. Et j’ai mon petit sketchbook que je trimballe partout maintenant, d’un magasin pas cher de loisirs créatifs, en A5 et en A4 (du coup je prends un grand sac!!). J’ai commencé les aquarelles sur du A6 parce que j’avais peur de ne pas savoir remplir une page (il y a deux ans) maintenant, je regarde les papiers A3 en me disant que je tenterais bien l’expérience !!
    et … je suis d’accord, qu’on n’a pas besoin d’avoir énormément de matériel pour commencer, bien au contraire ! mais c’est vrai aussi que c’est tellement tentant !!

  19. Merci Mille fois Renata pour cette série d’articles sur les carnets et papiers.
    Cela tombe à pic, car comme beaucoup je suis dans l’expérimentation, et en train de chercher « MON » support favori.
    Je vais me faire un super plaisir à lire ces différentes expériences, et les confronter aux miennes et à ma manière de dessiner.
    Super intéressant ! Merci !

    • Merci pour tes lignes ;-)
      Je vous parle toujours de ce que « moi » je fais, mais voir ce que les autres font nous aidera à tous à élargir notre champs ;-)

  20. Bonjour Renata
    Merci pour ton article et ta positivité tu as raison il faut toujours garder un coin de ciel bleu quelque part dans sa tête
    Pour ce qui con cerne les carnets comme j’ai commencé par l’aquarelle j’ai beaucoup de papiers qui me resteent mais à part le papier Monval je n’utilise que très peu ces papiers pour les mêmes raisons que tu évoques et puis surtout lles trouve trop lourd.
    Actuellement j’ai un petit carnet A6 de 90g pages blanches de la marque Monali c’est un bloc croquis à spirales qui reste dans mon sac. Pour les dessins sur place ou les croquis cadrages-valeurs …
    J’utilise des petits carnets Canson A6;pour des thèmes particuliers par exemples j’en ai un rempli des textures toujours 90g et j’aime bien car la couverture est en couleur.
    Ensuite j’ai un carnet A5 qui vient du travail qui a un élastique et des traits sur les pages ceux ci ( j’ai ai 2) je les utilises pour écrire les choses qui paraissent importantes des formations et j’y colle des dessins faits sur les blocs (;par exemple ceux d’INTOBER) comme ça mes dessins ne sont pas éparpillés .
    j’ai aussi des blocs de type SKETCH A5 90g Canson ou Clairefontaine pour le dessins quotidiens à spirale qui reste à la maison
    Et enfin j’ai pour le moment 2 carnets Molesquine mais ceux ci je les garde pour des thèmes particuliers car je les trouve chers pour mon porte monnaieet dans mon tempérament je m’aime pas gaspiller
    J’aime le format A5 aussi mais sans doutes que les dessins sur les A4 permettent plus de détails mais comme c’est cela que je dois travailler’ ( ne pas mettre trop de détails et mettre en avant ce qui me semble essentiel) l’A5 c’est super.
    Voilà pour les papiers
    Bonne fin de journée

    • Bonjour Catherine,
      merci pour tes lignes, c’est superbe.
      N’oublies JAMAIS que… tu ne gaspilles JAMAIS, tu ne fais qu’experimenter ;-)
      Bravo en tout cas pour cette richesse de possibilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.