Zaria Forman dessine la beauté et la fragilité de la Terre

Des dessins qui montrent la beauté et la fragilité de la Terre, c’est la mission de Zaria Forman.

Je voudrais aujourd’hui vous faire voyager à travers l’œuvre de Zaria Forman, sa philosophie tout comme le sujet me plaisent beaucoup. Son travail n’est pas uniquement « beau » et minutieux avec sa technique de dessin qui est le pastel et ses doigts !

Aussi, il y a une vraie démarche : ses dessins explorent des moments de transition pour NOUS permettre de nous connecter avec des paysages que nous n’aurons peut-être jamais l’opportunité de voir en vrai. Probablement qu’en les voyant nous aurons encore plus envie de les protéger…

.

Zaria-Forman-dessin-pastel-6

Zaria Forman

Des dessins qui montrent la beauté et la fragilité de la Terre

« Je considère comme ma mission de vie de transmettre l’urgence du changement climatique à travers mon travail.

J’ai voyagé au nord, vers l’Arctique, pour capturer l´histoire des fontes polaires… et au sud, en Équateur, pour documenter la montée conséquente du niveau de la mer.

Plus récemment j’ai visité la côte glacée du Groenland et les îles Maldives de faible altitude, afin de relier deux parties de notre planète d’apparence très différentes mais toutes deux faisant face au même danger.

Zaria-Forman-dessin-pastel-11

Mes dessins explorent des moments de transition, de turbulence, de tranquillité dans les paysages, permettant au public de se connecter émotionnellement avec un lieu qu´ils ne pourront probablement jamais visiter.

J’ai choisi de transmettre la beauté et non la destruction.

Zaria-Forman-dessin-pastel-12

Si vous pouvez expérimenter la sublimité de ces paysages, peut-être serez-vous inspirés pour les protéger et les préserver.

La psychologie comportementale dit que nous agissons et prenons des décisions en nous basant surtout sur nos émotions et des études ont montré que l’art impacte nos émotions plus efficacement que des informations effrayantes.

Les experts prédisent des étés d´un froid polaire dès 2020 et que le niveau de la mer devrait augmenter d’entre 0.60 et 3 mètres d’ici la fin du siècle.

Zaria-Forman-dessin-pastel-1

J’ai dédié ma carrière à illuminer ces projections via un moyen accessible, un moyen qui puisse émouvoir d´une manière dont les statistiques ne le peuvent pas.

Mon procédé commence par des voyages dans ces lieux se trouvant au premier plan de ces changements climatiques, sur place je prends des milliers de photos. De retour au studio je travaille à la fois en utilisant mes souvenirs de ces expériences et les photos que j´ai prises pour créer des compositions à grande échelle, quelque chose de plus de 3 mètres de large.

Je dessine avec des pastels doux/légers, séchés comme du charbon mais de couleur.

Zaria-Forman-dessin-pastel-7

Je considère mon travail comme du dessin mais d’autres le qualifient de peinture, je grince des dents quand on me qualifie de « peintre de doigts». Je n’utilise aucun outil, je n’ai toujours utilisé que mes doigts et ma paume pour manipuler les pigments sur le papier.

Zaria-Forman-dessin-pastel-4

Dessiner est une sorte de méditation pour moi. Cela me tranquillise l’esprit. Je ne perçois pas ce que je dessine comme de la glace ou de l’eau mais l’image est dépouillée à la forme la plus basique de la couleur et de la matière. Une fois l´œuvre terminée je peux enfin expérimenter l’œuvre comme un tout, comme un iceberg flottant à travers l’eau vitreuse ou une vague formant de la mousse.

Zaria-Forman-dessin-pastel-2

En moyenne, une pièce de cette taille me prend, comme vous pouvez le voir, 10 secondes. Non, plus sérieusement, j´ai plutôt besoin de 200 à 250 heures pour quelque chose de cette taille.

Zaria-Forman-dessin-pastel-9

Je dessine depuis que je suis capable de tenir un crayon, vraiment. Ma mère était une artiste et en grandissant nous avons toujours eu du matériel d’art à la maison.

L’amour de ma mère pour la photographie l’a propulsée dans les régions les plus retirées de la planète et ma famille et moi avons eu la chance de pouvoir l’accompagner et la soutenir dans ses aventures. Nous sommes montés à dos de chameaux en Afrique du nord et avons été traînés par des chiens de traîneaux près du Pôle nord. En août 2012 j’ai mené ma première expédition, emmenant un groupe d’artistes et d’étudiants aux côtes du nord-ouest du Groenland. A la base ma mère était sensée mener cette expédition. Nous en étions au début de l’organisation que nous voulions faire ensemble mais elle a eu une tumeur cérébrale. La tumeur a vite pris le contrôle de son corps et de son esprit et elle décéda 6 mois plus tard.

Zaria-Forman-dessin-pastel-15

Cependant, pendant les mois de sa maladie, son dévouement à l’organisation du voyage n´a jamais été entravé et j’ai fait la promesse de mener son dernier voyage. La passion de ma mère pour l´Arctique a eu un écho sur mon voyage au Groenland et j’ai senti la force et la fragilité des paysages, l’immensité des icebergs est humble. Les champs de glace sont vivants, ils bougent et font du bruit. D’une manière que je n’aurais jamais imaginé. J’ai étendu l’échelle de mes compositions pour vous donner ce même sentiment d’admiration que j’ai expérimenté.

Zaria-Forman-dessin-pastel-13

Alors que la grandeur de l’iceberg est évidente, sa vulnérabilité l’est aussi. Depuis notre bateau nous pouvions voir l’iceberg suer sous le soleil bien trop chaud pour la saison.

Nous avons eu la chance de pouvoir visiter plusieurs des communautés Inuits au Groenland et qui font maintenant face à d’énormes défis. Les locaux m’ont parlé de vastes étendues de « mer glacée » qui ne gèlent plus comme avant. Sans glace, leurs terrains de chasse et de cueillette sont sérieusement réduits, menaçant leur style de vie ainsi que leur survie.

Zaria-Forman-dessin-pastel-14

La fonte des glaciers du Groenland est l’un des principaux facteurs de la hausse du niveau de la mer, ce qui a déjà commencé à noyer certaines de nos îles de faible altitude.

Un an après mon voyage au Groenland, j’ai visité les Maldives, le pays le plus bas et le plus plat du monde. Pendant mon séjour j’ai collecté  images et inspiration pour une nouvelle base de travail : le clapotis des vagues sur les côtes d’une nation qui pourrait se retrouver totalement sous l’eau d’ici la fin du siècle.

Des événements dévastateurs arrivent tous les jours au niveau global comme personnel.

Zaria-Forman-dessin-pastel-3

Quand j’étais au Groenland j’ai éparpillé les cendres de ma mère sur la glace fondante. Elle fait désormais partie du paysage qu’elle aimait tant. Lui aussi passe et prend de nouvelles formes.

Parmi les nombreux cadeaux que m’a fait ma mère, il y a la capacité à se concentrer sur le positif plutôt que sur le négatif.

Zaria-Forman-dessin-pastel-10

Mes dessins montrent la beauté de ce que nous pourrions tous perdre.

J’espère qu´ils puissent servir de souvenirs de sublimes paysages en mouvement, documentant la transition et inspirant la communauté globale pour agir pour le futur.

Merci « 

Vidéo en anglais du texte ci-dessus

©Images-vidéoTed + Traduction Karin

A la fin, tout en bas de cet article, je vous ai rajouté encore d’autres vidéos pour que vous puissiez vous familiariser encore plus sur l’œuvre de Zaria Forman. Pour le moment nous allons voir l’Atelier Créatif de cette semaine. 

Maintenant c’est à vous de jouer ;-)

 

shaking-present BONUS : Une Astuce par Jour 

AteliersCréatifs-Renata-bannière

 

Nous aussi, nous allons voyager…

Qu’allez vous apprendre aujourd’hui grâce à Zaria Forman ? 

Vous allez apprendre à regarder les zones foncées et claires, ainsi vous allez créer des lumières et des ombres! 

Oui… on me demande souvent : « comment puis-je dessiner si je ne sais même pas faire des ombres? »

Avec cet Atelier Créatif vous allez y arriver, vous verrez que c’est facile.

Matériel

  • Un stylo bleu et/ou
  • 1 crayon aquarellable bleu OUTREMER
  • Votre carnet de dessin (papier pas trop fin).

Outremer-bleue-ok

ETAPES 

J’ai choisi ce tableau d’un iceberg au Groenland de Zaria Forman (©Zaria Forman), regardez-le bien, rentrez dans la glace… Regardez les BLANCS et tous les tons de BLEUS (clairs et foncés).

Greenland-Zaria-Forman-Pastelliste-Internet-d

Je vous ai découpé ce tableau en morceaux (excusez-moi Zaria !) pour que vous puissiez mieux voir les « textures » que nous avons. Regardez bien svp dans chaque image ci-dessous: le rectangle qui est mis en valeur et, dans chacun d’eux, regardez les différentes tonalités des bleus.

Passez au moins 30 secondes à regarder les 4 images suivantes. Si vous les regardez trop vite vous n’allez pas VOIR. Regardez tout doucement ce que chaque rectangle contient. 

&-Greenland-Zaria-Forman-Pastelliste-Internet-d

Continuez à rentrer dans la glace…

2-Greenland-Zaria-Forman-Pastelliste-Internet-d

Encore plus…

4-Greenland-Zaria-Forman-Pastelliste-Internet-d

…et la quatrième !

5-Greenland-Zaria-Forman-Pastelliste-Internet-d

Avez-vous bien vu ce que je vous invite à regarder ?

Maintenant…

Ci-dessous vous allez trouver 5 agrandissements, vous pouvez en choisir d’autres bien sûr.

Nous allons commencer par celui-ci d’abord :

a

Prenez votre crayon bleu outremer et tracez une forme rectangulaire comme sur la photo, n’appuyez pas trop votre crayon bleu, vous appuierez plus, plus tard.

Copiez ce que vous voyez : les grandes formes d’abord. 

a-bis

Puis, au fur et à mesure, vous foncez en regardant bien les ombres et les lumières jusqu’à compléter votre dessin. Allez-y tout doucement, l’important ici est de bien regarder comment les ombres se forment progressivement.

Puis continuez avec celui-ci qui est plus clair, moins nuancé et moins contrasté, et aussi plus facile à faire.

b

Celui-ci en dessous, on dirait les plis d’une robe ou d’un drap…

c

Encore un qui est facile, mais n’appuyez pas trop fort… hein ?

d

Voici le dernier de cette série. 

e

ASTUCE > Surtout bien regarder les blancs… et foncer par étapes.

Voilà le sympathique exercice de cette semaine !


Il ne vous reste qu’à commencer et à partager ensuite votre dessin avec nous tous dans notre groupe privé Facebook AteliersCréatifs-Renata


 

… et si vous avez encore du temps, vous pouvez continuer avec ce tableau ci-dessous.


Zaria-Forman-Pastelliste-Internet-a

©Images Zaria Forman + vidéoTed – NG – Traduction Karin


Dessinons pour développer encore plus notre créativité, notre imagination, notre art et ainsi contribuer à un monde meilleur ! Cela vous dit ? Rejoignez-nous dans cette aventure !  

CHAQUE JOUR UN COURS DE DESSIN OFFERT 

Souhaitez-vous recevoir une Astuce par jour pour vous améliorer en dessin ? Gratuitement en plus ? C’est par ici.

1-astuce-par-jour-news


 

LES AUTRES VIDÉOS

.

.

.


©Images-vidéoTed-Zaria Forman + Traduction Karin


 

2 Comments on Zaria Forman dessine la beauté et la fragilité de la Terre

  1. Ah oui merveilleuse ! Je connaissais et je l’ai conservée dans mon pinterest. Elle est fascinante dans sa manière de retranscrire les paysages qu’elle voit. Je vais me régaler à dessiner ces petits morceaux ! Merci pour ce partage !

  2. Magnifique reportage, une femme étonnante par ses convictions, son talent, sa force et son courage! Je suis très admirative non seulement des ses pastels, mais surtout la mission qu’elle s’est fixée et qu’elle communique et partage si bien. Bravo! Une vie bien remplie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *