Catégorie : ATELIERS GRATUITS DE DESSIN

Sur ce blog je propose des ASTUCES et défis pour APPRENDRE à DESSINER sans se prendre la tête, parce que dessiner doit rester un plaisir.
Si vous n’êtes pas encore inscrit, je vous invite à le faire pour que je puisse vous aider et vous motiver à dessiner facilement et régulièrement. Puisque nous dessinons par plaisir, nous progressons chaque jour de plus un en plus : un petit pas chaque jour… l’un devant l’autre. Dans la bonne humeur nous arrivons à faire des choses incroyables.
Alors, rejoignez-nous pour progresser en dessin et en toute liberté, en plus c’est gratuit CLIQUEZ ICI et apprenez plein de choses.

Les Carnets de Voyage de Raphaël, les Travel Rolls – Interview

« Je suis simplement heureux d’avoir trouvé une forme de liberté dans le fond et dans la forme, et de participer, à mon échelle, à la “culture du pays” grâce à l’art. J’essaye de partager un regard sur ce pays qui ne soit ni arrogant, ni condescendant, ni égocentré, ni prétentieux. Si je peux en vivre tout en faisant plaisir à d’autres, alors pourquoi pas »— Raphaël Seyfried

Avec Raphaël on se « parle » depuis le 17 novembre dernier suite à une story rigolote qu’il avait postée sur Instagram: Travel Roll.

Oui je sais, ma mère m’a aussi dit qu’il ne fallait pas parler avec des inconnus HaHaHa, mais c’est plus fort que moi et c’est le rôle d’Instagram : un lieu idéal pour contacter des artistes sympas.

D’ailleurs j’ai déjà rencontré plusieurs d’entre-eux dans la vraie vie et ils ne sont pas du tout « dangereux »! 

Sans détours il y a deux choses qui sautent aux yeux quand on suit Raphaël (Instagram):

  1. La beauté et la forme (bluffant) de ses « carnets ». 
  2. Sa sympathie.
@copyrights-Raphaël Seyfried

Son nom est Raphaël Seyfried

Pour dessiner et voyager, Raphaël dessine dans des carnets enroulés ou « rouleaux de voyage » car il trouvait qu’ils étaient bien mieux que les carnets classiques où le fait de tourner les pages pour réaliser le dessin suivant, cassait l’idée… Comme si le voyage s’arrêtait à chaque double page.

Aujourd’hui, j’ai la chance de pouvoir interviewer Raphaël et de vous faire découvrir nombre de ses secrets. 

@copyrights-Raphaël Seyfried

Je vous avoue qu’il ne m’était pas très facile de choisir les questions à lui poser, puisque son site est déjà si complet (site internet) avec un tas d’informations, alors dans cet interview on va essayer de ne pas trop se répéter. 

J’ai commandé deux de ses rouleaux pour mieux voir et comprendre son travail, et j’adore!

@copyrights-Raphaël Seyfried

Pour commencer regardez cette vidéo:

@copyrights-Raphaël Seyfried

Bonjour Raphaël,

Pourrais-tu te présenter rapidement?

Je m’appelle Raphaël, j’ai grandi dans la ferme familiale d’un petit village à côté de Strasbourg dans l’Est de la France, en Alsace, tout proche de la frontière Allemande. Je suis du signe du Crabe, et je prends beaucoup de temps pour avancer dans la vie parce que je marche de profil. Je suis actuellement à la recherche d’une cabane dans les bois dans un lieu pas trop froid! 


@copyrights-Raphaël Seyfried

Quel est ton parcours artistique? Dessinais-tu à l’école, pendant l’adolescence?

Durant l’enfance, le dessin, la lecture de BD et de livres d’aventures, d’Atlas géographique ainsi que d’encyclopédies, comme celle de « Tout l’Univers » par exemple, étaient mon refuge. C’est à l’âge de 14-15 ans, lors du premier choix d’étude à faire dans sa vie, que mon père a catégoriquement refusé l’orientation que je souhaitais faire vers une école de dessin. « Cela ne sert à rien! ». C’est à partir de ce moment, que je n’ai presque plus touché à un seul crayon jusqu’à la trentaine.


@copyrights-Raphaël Seyfried

Je m’oriente donc, comme le veux la « bienveillance patriarcale », vers des études d’agriculture et d’aménagement du territoire…puis d’éducation à l’environnement… puis de communication visuelle et multimédia… le tout parsemé de dizaines de petits boulots en tout genre durant de nombreuses années! Agriculteur, serveur, manutention, travaux publics, intérimaire, animateur, vendeur en supermarché… 

En clair, pendant plus d’une quinzaine d’années je me cherche (et ne me trouve pas!) à travers un parcours chaotique.

@copyrights-Raphaël Seyfried

C’est lors de ma reprise d’études en Architecture du Paysage et Urbanisme à l’Université de Genève à l’âge de 28 ans que mon goût pour le dessin réapparaît.

L’école d’Architecture dans le monde d’aujourd’hui n’apprend plus à dessiner comme d’antan. Par manque de temps ou d’argent. Les outils informatiques étant de plus en plus performant, c’est au bon vouloir de chacun d’aller « plus loin » que la simple initiation au dessin.
Et c’est cela même qui m’a rappelé ce vieux rêve d’enfant de vouloir dessiner.

@copyrights-Raphaël Seyfried

Suite à l’obtention de mon diplôme à l’âge de 32 ans et de résultats faisant partie des majors de promo, j’ai travaillé dans un bureau d’urbanisme à Lausanne, en Suisse, durant 2 ans. De plus, mon projet de diplôme m’avait permis de partir travailler sur un site archéologique dans le sud de l’Albanie, j’ai maintenu une relation avec l’équipe de spécialistes et d’archéologues en place et participé aux dessins archéologiques durant les 3 années suivantes.

@copyrights-Raphaël Seyfried

Dans la foulée, vient la rencontre d’Océan 71 (aujourd’hui « Fondation Octopus« ) sur ce même site d’archéologie, une équipe de fous-furieux équipés d’un voilier qui travaille sur la sauvegarde des fonds sous-marins en Méditerranée principalement. 

Plongeurs photographes, fabricants de drones et de mini sous-marins, journalistes-skypper… Ils me proposent une petite aventure d’un mois sur leur voilier en Grèce, à la « recherche du phoque moine », me permettant ainsi de dessiner l’aventure et eux d’appréhender l’outil illustratif pour agrémenter leurs futurs articles.

C’est aussi à ce moment là que je (ré)apprend à nager! « Si je ne le fais pas avec des plongeurs-skypper-capitaine de bateau et surtout amis en confiance… alors je ne le ferai jamais! N’est ce pas! »

@copyrights-Raphaël Seyfried

Suite à ces expériences de vie, mon intérieur se ronge toujours un peu plus de cette envie profonde et certaine de vouloir nourrir mon Être d’un autre monde, quel qu’il soit! 


@copyrights-Raphaël Seyfried

Après des mois de peurs du lâcher prise je décide de démissionner de mon travail bien loti et de partir à l’aventure pour voyager et dessiner. L’objectif de départ n’avait pas de but si ce n’est de vivre mes rêves de gosses et d’améliorer mon dessin « techniquement » parlant.

Après l’Albanie et la Grèce, direction la Nouvelle-Zélande, l’Australie jusqu’à mon arrivé au Cambodge en 2015.

@copyrights-Raphaël Seyfried

C’est en janvier 2016 que je décide de créer ce qui s’appelle aujourd’hui “Travel Roll” (rouleau de voyage): des carnets illustrés sous forme de rouleau. Enroulés sur la bibliothèque comme une relique moderne ou encadrés dans un tableau, c’est à travers le ressenti et un regard sensible que les parchemins se déroulent comme une prière racontant une histoire en dessins.

@copyrights-Raphaël Seyfried
@copyrights-Raphaël Seyfried

Quelle est ton approche de l’art et de la pratique artistique?
Et ton approche au dessin? Comment l’as-tu découverte?
Comment choisis-tu tes sujets?

Il me semble que la pratique artistique est davantage une façon de « voir le monde » qu’une pratique technique en tant que tel. On dort avec, on se lève avec et on vit avec au quotidien. 

@copyrights-Raphaël Seyfried

Davantage illustrateur qu’artiste, je partage le goût de la liberté, de la philosophie de vie, de la singularité et de la rencontre avec son propre intérieur. Le dessin m’a donné l’opportunité de m’échapper en dehors du monde qui nous entoure.

@copyrights-Raphaël Seyfried

« Explorer des vies passées, imaginer des mondes futurs, prendre son temps, s’asseoir, contempler, regarder, détailler un paysage, une culture, tenter de changer de lunettes, de voir autrement, d’apprendre, de comprendre l’humain et les planètes de chacun. Le dessin aide à ne pas oublier, pour la mémoire, pour se souvenir, pour raconter, pour rêver. Il nourrit d’authenticité, de profondeur, de sensibilité et de ‘’vrai’’ » .

@copyrights-Raphaël Seyfried

Pour nourrir la créativité il faut, je crois, bien davantage que le simple voyage physique d’un point A à un point B. Il faut s’alimenter de références en tout genre. De la lecture à l’illustration, de la musique aux leçons d’Histoires. Je m’inspire de tout. Je suis très curieux de nature. 

@copyrights-Raphaël Seyfried

Pour choisir un sujet, je commence par m’orienter vers une « thématique » qui me plaît (jungle, temples, danse, grottes, le végétal…) et je vais chercher à lui donner de la contenance en l’alimentant avec mes références en lien avec le voyage du moment, avec mes dossiers collectionnés, et en cherchant de nouvelles informations.

@copyrights-Raphaël Seyfried

J’accumule depuis des années ma propre collection de références (textes, photos, images, vidéos, podcast…) rangée et triée dans mes dossiers car j’aime savoir le pourquoi du comment. Lorsqu’un sujet m’intéresse je peux passer des heures à chercher davantage de renseignements et d’informations, voir ce qu’il se fait, ce qu’il se dit ou ne se dit pas! Un sujet amène un autre sujet, c’est une pensée en arborescence qui a aussi ces désavantages: comme cette rumination mentale qui vous submerge d’émotions et d’angoisses à force de « trop réfléchir »!


@copyrights-Raphaël Seyfried

Dessines-tu d’après modèles, imagination, documents, photos?
Est-ce qu’il y a des artistes qui t’ont inspiré ou qui t’inspirent dans tes œuvres? Des commandes?

Au Cambodge de 2015 à 2020 et par intermittences depuis la période du Covid, j’ai le temps de dessiner ce pays en étant sur place. Durant les premières années j’ai essentiellement dessiné in-situ du début à la fin.

Mais il faut bien avouer que le confort d’un atelier, l’ensemble de ses outils proche de soi, un bureau et un fauteuil confortable sans tous les aléas de la mousson vous apportent beaucoup d’avantages sur l’avancement du travail en cours!

@copyrights-Raphaël Seyfried

Si je crois que nous nous inspirons tous de l’existant et des autres pour imaginer de nouveaux modèles, je m’éloigne aujourd’hui de plus en plus du réel pour éviter d’en créer de pâles copies déjà photographiées ou déjà illustrées par de nombreuses personnes. Je crois qu’il est vital d’utiliser ses propres émotions pour se permettre de réinterpréter ce que l’on voit en face de soi.

@copyrights-Raphaël Seyfried

C’est à travers le pouvoir de l’imagination que je m’évade dans mon monde. Le dessin me permet d’incarner ce voyage imaginaire qui n’existe pas ou plus. 

Comme cité plus haut, mes inspirations sont diverses et pas uniquement issues du domaine de l’illustration mais aussi de la photographie, de la musique, du cinéma, de la philosophie. Et lorsque l’on est en manque d’inspiration, il suffit parfois de se promener dans un jardin ou dans une librairie, et pas nécessairement de parcourir des milliers de kilomètres tout simplement.

Liste de personnalités publiques qui m’inspirent:

  • François Schuiten
  • Alex Alice
  • Rebecca Dautremer
  • Jérôme Bosch
  • Gustave Doré
  • Antoine de Saint-Exupéry 
  • Alexandre Astier
@copyrights-Raphaël Seyfried

Je travaille rarement sur commande, c’est une question de choix et de liberté mais qui a ses limites. En effet, vivre pleinement de son art et sans contrainte implique un peu de résilience, de sobriété et de beaucoup de compétences variées.

Quels médias / supports utilises-tu? (stylos, aquarelles, crayons, etc)
Quel est selon toi, le matériel indispensable à avoir?
La technique est-elle indispensable?
Et d’ailleurs, comment trouver son style en tant qu’artiste?

J’utilise du papier Arches 300 à 350 grammes que je teinte dans la masse avec du brou de noix très dilué. Ensuite c’est du crayon 2H-4H pour l’esquisse, de l’aquarelle de la marque Mijello Gold Mission, une marque Coréenne. Leurs couleurs sont très lumineuses et bien saturées en pigments. Plutôt destinée au graphiste à l’origine, c’est surtout une aquarelle sans additifs toxiques ou chimiques tout en étant durable dans le temps. J’utilise aussi des crayons de couleurs gras et secs, du feutre, de l’encre de Chine… tout un mélange quoi!

Un rouleau original fait environ 250 x 30 cm et nécessite 4 à 6 semaines de travail.


@copyrights-Raphaël Seyfried

Lorsque j’ai terminé le dessin, celui-ci est numérisé morceaux par morceaux entre 600 et 1200dpi. C’est un travail long et chronophage de remise en page sur photoshop. Il faut plus d’une cinquantaine d’images numérisées, parfois beaucoup plus, à recoller ensemble pour que le fichier informatique finale soit envoyé à l’imprimeur et passer à l’étape des ajustements colorimétriques. Cette phase de post-production nécessite environ 2 semaines de travail.

@copyrights-Raphaël Seyfried

C’est une à deux éditions de nouveaux parchemins chaque année seulement. Car le dessin ne représente qu’une partie du temps de travail. Il faut aussi savoir maîtriser:

  • Les outils de publications et de mise en page pour créer les étiquettes et autres stickers pour les packagings.
  • Savoir utiliser les outils de travail à l’atelier du bois pour créer ses propres encadrements et autres étuis en éditions limitées.
  • Connaître les langages informatiques pour savoir mettre à jour son site internet 
  • Prendre du temps pour communiquer sur son travail à travers les réseaux sociaux.

Son style graphique est le reflet esthétique de son esprit et des connexions que l’on se fabrique: il représente pour moi sa propre interprétation de la beauté. 


@copyrights-Raphaël Seyfried

«La beauté se lit dans les détails»

J’essaye de trouver ma propre technique par la surenchère du détail, mais c’est aussi une maladie : la névrose du coloriage qui fait méditer.

Je crois que l’on « trouve » son style lorsque l’on fait les choses pour soi-même, et non plus pour répondre à une attente ou une commande. Le carnet de voyage à le défaut d’être un outil trop souvent utilisé pour ne pas avoir le besoin de parler de soi-même mais davantage pour exprimer des choses que nous ne sommes pas: ce qui est, à mon sens l’antithèse de l’expression artistique.


@copyrights-Raphaël Seyfried
@copyrights-Raphaël Seyfried

Peux-tu parler un peu plus à propos de: « je voulais ÊTRE le dessin! Je voulais m’approprier ces lieux. »  (un exemple?)

Lorsque la soif de rêve et d’imaginaire est tel que l’on se sent dépérir de ne pas Être dans le dessin. Lorsque le besoin devient vital au point de devoir incarner le dessin pour survivre: On veut Être le dessin.
Petit déjà, j’avais soif de vivre dans ces univers que je dévorais de l’œil. Je mangeais les BD et ces « mondes » dessinés comme on termine un paquet de chips tout seul sur un canapé. Je crois profondément que l’illustration est le reflet de notre monde intérieur. Lorsque je dis « je voulais être le dessin! », je veux simplement dire que je voulais que ce monde dessiné soit réel, devant moi et pas seulement sur le papier.

Exemple : « En commencent mon petit road trip en Ardèche durant la période du Covid, je n’avais qu’une seule envie, celle de me réfugier dans une grotte, seul, pour m’y ressourcer et reprendre de l’énergie. J’ai donc visité plusieurs grottes, des petites et des grandes, des aménagées pour le public aux libres d’accès. L’objectif étant de s’en inspirer et de créer ma propre ambiance de grotte selon ma propre interprétation de manière à pouvoir me réfugier dans cette grotte autant que faire ce peut. Car au fond, le plus important étant que l’illustration finale représente ma grotte idéale et non pas une grotte spécifique pour en faire la carte postale touristique du lieu. »

@copyrights-Raphaël Seyfried
@copyrights-Raphaël Seyfried
@copyrights-Raphaël Seyfried
@copyrights-Raphaël Seyfried

Comment arrives-tu à dessiner à l’extérieur, à gérer le regard des autres? Comment rester concentré alors qu’il y a mille choses, bruits et personnes autour de nous?

J’ai pris beaucoup de temps pour dessiner à l’extérieur et sous le regard des autres sans me sentir gêné. Je choisi parfois un endroit en retrait pour être au calme et me fabriquer une « bulle protectrice » autour de moi. Mon casque sur les oreilles avec de la musique me permet aussi d’être recentré sur moi-même. Mais c’est chouette de pouvoir partager son regard aux curieux qui s’arrêtent. Le vrai problème c’est souvent l’affluence et le nombre de personnes qui vous interpelle.

@copyrights-Raphaël Seyfried

De nouveaux projets?

Mon projet principal est de compiler mon travail et ces dizaines de mètres de rouleaux de dessins et d’aventures à travers l’édition d’un livre. Ce travail est en cours mais il faut bien avouer que je rame un peu pour « résumer » et lier le tout dans un ensemble logique et cohérent.

Artistiquement je souhaite m’orienter vers davantage d’illustration jeunesse et de fabrication d’objets de voyage.

@copyrights-Raphaël Seyfried
@copyrights-Raphaël Seyfried
@copyrights-Raphaël Seyfried
@copyrights-Raphaël Seyfried

ANNONCE

C’est la rentrée. Et surtout je pars au Cambodge bientôt. Donc c’est le moment de commander ces cadeaux. Tous les rouleaux existants sont en promotion jusqu’à épuisement des stocks. Le rouleau des danseuses est une exclusivité limitée à 99 exemplaires. 

Une nouvelle version du Ramayana est aussi disponible avec toutes ses versions papier A4 ainsi qu’une édition limitée de Luxe géante
.

Vous avez jusque fin octobre pour commander ce que vous voulez…ensuite je ferme la boutique. Le code promo « 
Ramayana2022 » vous donnera une réduction de 10% sur le rouleau des Danseuses (cliquez ici) ainsi que la version classique du Ramayana (cliquez ici).


Pour recevoir des nouvelles de Raphaël (voyages, dessins, projets) et de ses offres exclusives, inscrivez-vous à sa NEWSLETTER
> en cliquant ici <

@copyrights-Raphaël Seyfried
@copyrights-Raphaël Seyfried

Les rouleaux encadrés

@copyrights-Raphaël Seyfried
@copyrights-Raphaël Seyfried
@copyrights-Raphaël Seyfried
@copyrights-Raphaël Seyfried
@copyrights-Raphaël Seyfried
@copyrights-Raphaël Seyfried









@copyrights-Raphaël Seyfried
@copyrights-Raphaël Seyfried
@copyrights-Raphaël Seyfried

Carnet de Voyage – Dessiner Ici et là-bas – Trucs et Astuces

Dessiner un Carnet de Voyage
Trucs et Astuces


Le Carnet de Voyage:
L’Art de dessiner ici et là-bas

Micro aventures, explorations locales ou lointaines sont autant d’opportunités pour réaliser ce que personne d’autre ne pourra réaliser à votre place, avec votre regard, votre âme, votre intuition et votre humeur: «Dessiner et créer votre propre carnet de voyages»  au sens commun et spirituel du terme!


Le Carnet de Voyage:
un journal illustré et «intime»

Le Carnet de Voyages est un peu comme un journal intime mais «multi médias» et très original. Il se compose de dessins en premier lieu mais vous pouvez y ajouter des icônes, du lettrage, des cartes géographiques, du relief… bref, le «Carnet de Voyages» est à lui seul un ensemble créatif très personnel, un album photos de dessins.


«Dessiner un Carnet de Voyage»:
Le titre de mon livre interactif

Accessible à tous, aux néophytes comme aux experts, le livre interactif que j’ai publié aux éditions Hachette «Dessiner un Carnet de Voyages», s’adresse à celles et ceux qui veulent dessiner et progresser en profitant des interstices que vous offre votre emploi du temps au quotidien, le temps d’un week-end ou pendant des congés.

Un voyage au coin de la rue: regardez autour de vous les passants en mouvement, l’architecture des immeubles, le parc situé en bas de chez vous, ses fleurs, ses animaux.

Exprimez le film de votre quotidien par le dessin.
Un Week-end en ville ou à la campagne: racontez votre histoire en illustrant des lieux, des moments…
Un séjour dépaysant: des couleurs, des histoires de vie, des scènes, des portraits, des paysages rendus vivant par vos traits de dessins.


Carnet de voyage:
Techniques, Trucs et Astuces

Dans ce livre «Dessiner un Carnet de Voyages», j’explique les techniques de base mais aussi des techniques permettant de réaliser des dessins plus complexes.
Des trucs et astuces ludiques, de nombreux exemples et des exercices passionnants vous attendent dans ce livre.

Je vous présente mes deux livres

un livre interactif


Lesimages2renata.com >
le site interactif du livre Dessiner un Carnet de Voyage

Grâce au QR-code du livre vous avez accès aux fiches gratuites et aussi aux Ateliers gratuits du vendredi pour «travailler» les sujets du livre.

Sans vouloir pousser à l’achat de mon livre, je vous le recommande bien évidement pour mieux suivre. Toutefois les exercices que je vous propose sont en complement du livre ET ce ne seront PAS DU TOUT ceux du livre.

En résumé…

Vous êtes deux fois gagnant si vous avez le livre!

Le livre à 144 pages et on ne pouvait pas tout y mettre… de plus je souhaitait réaliser un livre «interactif». Un livre que vous n’allez pas juste feuilleter, faire quelques exercices puis ranger sur l’étagère.

Alors l’idée c’est de faire un relais entre le blog et le livre pour le faire vivre plus longtemps avec les exercices (Ateliers gratuits du vendredi) et AUSSI de ne pas le faire tout seul dans votre coin, mais avec toute la communauté de mes lecteurs.
Vous pouvez ainsi partager vos dessins et échanger avec les autres dessinateurs avec le hashtag: #dessinerenvoyagerenata.


LES ATELIERS GRATUITS
qui complèteront votre lecture

INSCRIVEZ-VOUS VITE
POUR NE PAS LES RATER
et avoir accès aux exercices du livre


Une fois inscrit, Merci de rajouter mon adresse mail à votre carnet d’adresses pour que mes courriers ne soient pas dirigés sur votre boîte des indésirables. Vous recevrez gratuitement un email chaque vendredi à 6 heures (France) avec des Astuces, des Sujets et des Ateliers de Dessin. Vous n’avez rien à perdre puisque c’est gratuit

Pour que je puisse voir vos dessins merci de mettre > #dessinerenvoyagerenata ou #ateliersdessinrenata



B I E N V E N U E

***

Protégé : Défi Portrait

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Dessiner une Carte de Vœux Personnalisée | Ateliers gratuits

Idées de cadeaux à faire soit même

Je voudrais vous poser une question: trouvez-vous que les cartes de voeux sont démodées?

Il y a quelques années je faisais encore mes cartes que j’envoyais pour Noël et nouvel an… même si c’était déjà passé de mode, j’aimais cela.

Personnellement je trouvais que recevoir une carte par la poste c’était bien plus beau qu’un «truc» numérique qu’on jetait à la poubelle après quelques semaines. 

Baaaa oui c’est vrai, ne me dites pas que vous gardez toutes les cartes numériques que vous recevez par mail?

Alors comme nous sommes en décembre et que ce dernier mois de l’année m’inspire le calme, la paix et le partage, je souhaite vous proposer que nous dessinions des cartes de voeux, marque-pages, calendriers, étiquettes cadeaux ou de table, menus, …

Chaque semaine de décembre vous aurez des suggestions, mais bien évidement, vous pourrez mélanger les sujets et les techniques comme cela vous arrange.

L’objectif est de s’amuser et de continuer à progresser en dessin. Et aussi pour être dans l’ambiance de partage et de bien être des fêtes de fin d’année. 

Après les Ateliers gratuits de décembre vous pourrez suivre le défi de janvier RÉSOLUTIONS DESSIN en cliquant ici.

Cela vous tente?

Juste pour le plaisir de dessiner
et aussi le plaisir d’offrir.

MAIS SI…

Vous ne voulez pas réaliser des cartes, des marque-pages, des calendriers,… Il suffit de dessiner votre sujet avec la technique de chaque semaine.

Délivrez un gentil message pour le plaisir d’offrir 

@copyrights-Renata-lesimages2renata.com

SOMMAIRE

LES ATELIERS SONT DISPONIBLES PLUS BAS (défilez vers le bas)

  • ATELIER #1 – 3 Décembre
  • ATELIER #2 – 10 Décembre
  • ATELIER #3 – 17 Décembre
  • ATELIER #4 – 24 Décembre
  • ATELIER #5 – 31 Décembre

l’OBJET

LES OBJETS À RÉALISER

  • cartes de vœux
  • calendriers
  • marque-pages (pour soi ou pour offrir)
  • Carte de vœux avec un menu ou une recette
  • Marque-pages avec une recette
  • Étiquettes cadeaux
  • Étiquettes marque-place pour les fêtes
  • Étiquettes pour vos pots de stylos 

les TECHNIQUES

CHAQUE SEMAINE vous aurez une nouvelle technique de dessin que vous pouvez appliquer sur les cartes de vœux, les calendriers, les étiquettes, les marque-pages, etc… ou les pratiquer tout simplement dans votre carnet.

le MATERIEL

  • Aquarelles/encres + pinceau + h2o
  • Crayons de couleur
  • Stylos / plumes / feutres 
  • Pour le support > pour des cartes on peut utiliser les fiches blanches env. 10 x 15 (bristol env. 200g) > A utiliser horizontalement ou verticalement.
  • Ce type de support (bristol) existe aussi en format A4. Vous pouvez l’utiliser pour des cartes du format 20 x 10 cm ou pour les marques pages.
  • Ce support peut aussi être utilisé pour les calendriers, selon le format que vous souhaitez.
  • Des feuilles de couleurs si vous en avez déjà.
  • De la colle et éventuellement des gommettes, ciseaux.

les SUJETS

Ci-dessous vous trouverez la liste des sujets pour le mois de décembre. Je les ai rangés par jour, mais peu importe, à vous de choisir ce que vous avez envie de dessiner.

Ce sont des sujets que vous verrez par-ci par-là sur les réseaux et c’est normal qu’ils se répètent car ce sont les symboles de décembre.

©Jonathan Borba

>> LES SUJETS ci-dessous (de décembre) n’ont rien à avoir avec les sujets du COURS en vidéo Résolution Dessin de janvier <

  1. Paysages (paysages hivernaux, Pôle Nord, paysage enneigé, neige…)
  2. Forêts, sapin, feuilles d’eucalyptus, fleurs
  3. Le gui (Viscum album)
  4. Pomme de pin
  5. Étoiles (nuit étoilée) ou l’étoile seule
  6. Animaux (reine, écureuil, oiseaux, ours polaire, phoques, …) 
  7. Noix, noisettes, casse noix
  8. Boule de neige (la boule de verre qui fait de la neige quand on la retourne) avec à l’intérieur votre plus beau rêve pour 2022.
  9. Bougie(s)
  10. Couronne de Noël, guirlande
  11. Feux d’artifices, cloches, clochettes
  12. Calendrier
  13. Chaussettes (sur la cheminée ou seules)
  14. Boule(s) de Noël pour le sapin, décoration, des nœuds et rubans
  15. 1 cadeau, 3 cadeaux, grosse pile de cadeaux, voiture avec plein de cadeaux sur le toit
  16. Père Noël, Saint Nicolas (chapeaux, bottes,…)
  17. Bonnet, moufles
  18. Bonhomme de neige 
  19. Cochon ou dinde qui fait du ski
  20. Anges, bougies, étoiles et autres décorations
  21. Père Noël / Santa Klaus (6 décembre)
  22. Lutins / champignons etc 
  23. Fleurs
  24. Enfants en train de jouer dans la neige, traîneau, jouets, 
  25. Les 12 raisins de minuit espagnol
  26. Dinde de Noël + recette
  27. Vin chaud, chocolat chaud, cannelle 
  28. Ange(s)
  29. Un salon décoré: arbre, cheminée, guirlandes, boules de Noël
  30. Gâteaux et Sucreries de Noël + Chocolat et le fameux TURRON espagnol qui n’est en « théorie » uniquement accessible à cette période.
  31. Biscuits de Noël – Je rêve encore de ceux que ma mère nous faisait tous les ans: le gâteau de Noël le ChirstStollen (miammm), les Mailänderli, ainsi que les Anischräbeli (ce sont des biscuits à l’anis en forme de bois de cerf… miam, miam, miam) ou encore les Weihnachtsplätzchen et plein, plein, plein d’autres… Vous pouvez aussi dessiner la recette sur votre carte de vœux.
    et… n’oubliez pas les Lebkuchen ou pain d’épices.
    Peu importe votre origine, Dessinez les! Tous les gâteaux! 

Je vous ai préparé un album sur Pinterest pour vous inspirer avec plein d’idées > et si vous avez aimé, vous pouvez vous abonner à mon compte pour le retrouver plus facilement > cliquez ici.

les Ateliers Gratuits
de décembre


ATELIER #1

ATELIER #1 – 3 Décembre

Réaliser des cartes de vœux, des calendriers ou autres objets décoratifs pour cette période festive vous fera pratiquer le dessin, mais pourquoi ne pas appliquer une technique pour apprendre encore plus à propos des couleurs?

Pour cette semaine je vous propose de choisir vos sujets et de réaliser votre « objet » avec la technique suivante

Faites un dessin à l’aquarelle ou aux crayons de couleur en utilisant une couleur froide et une couleur chaude PRÉDOMINANTE (comme par exemple le bleu et l’orange).

Hâte de voir vos réalisations!

Partagez vos dessins avec les autres dessinateurs.Dans le groupe Facebook Ateliers de Dessins – Renata. N’hésitez pas à en parler sur vos réseaux avec le hashtag: #ateliersdessinrenata


ATELIER #2

ATELIER #2 – 10 Décembre

Pour cette semaine je vous propose de choisir vos sujets et de réaliser votre « objet » avec la technique suivante: 

• Avec un jus d’aquarelle faites des «taches» colorées (éclaboussures) ou des formes rapides sur votre support avec des mouvements lâches et spontanés.

• Laissez sécher.

• Dessinez votre sujet au stylo avec des lignes super simples.

Hâte de voir vos réalisations!


ATELIER #3

ATELIER #3 – 17 Décembre

Pour cette semaine je vous propose de choisir vos sujets et de réaliser votre « objet » avec la technique suivante: 

  • Réalisez vos cartes en simplifiant le plus possible le sujet que vous aurez choisi.
  • Simplifiez les formes.
  • Simplifiez les couleurs. 
  • Utilisez peu de couleurs, utilisez des aplats.

Hâte de voir vos réalisations!

@copyrights-decorerlebonheur-renata-orange

ATELIER #4

ATELIER #4 – 24 Décembre

Pour cette semaine…
… j’ai un cadeau pour vous!


CLIQUEZ SUR L’IMAGE

ATELIER #5
31 décembre

Envie de commencer l’année dans une énergie positive?
Dessinons ensemble
avec ce COURS


Pour cette semaine je vous propose de choisir vos sujets et de réaliser votre « objet » avec la technique suivante: 

  • Formats de tailles différentes.
  • Avec différentes couleurs (aquarelle ou crayons de couleur), créez des formes géométriques, organiques, abstraites,…
  • Sans vous prendre la tête, vous rajoutez des éléments sur votre format.
  • L’objectif n’est pas uniquement de créer une carte, mais cette technique vous permet d’expérimenter de nouvelles choses. 
  • Au lieu de chercher à obtenir un sujet précis, vous êtes en train de travailler votre imaginaire.
  • Vous expérimentez différents mélanges de couleurs et de formes.

Hâte de voir vos réalisations!

Je vous souhaite un très bon réveillon et je vous dis à l’année prochaine !!!

Merci pour vos commentaires ci dessous, j’aime lire vos expériences…

…et n’oubliez pas de vous offrir un cadeau,
pour progresser encore plus vite grâce au cours-défi:

N’oubliez pas
que pour aller plus loin dans votre créativité et vos techniques de dessin, vous pouvez profiter d’un offre sur le cours:

> I M P O R T A N T <

Suite à la question de certains lecteurs je souhaite préciser que le Cours / Défi Résolution Dessin n’a rien à avoir avec les sujets de Noël de l’atelier gratuit du vendredi.

Tout au long du mois de janvier vous recevrez chaque jour une vidéo qui vous aidera à réaliser un nouveau dessin.

Pendant le Défi Résolution Dessin
nous aborderons de nombreux sujets tels que
les portraits,
les paysages,
la végétation,
le lettrage,
la mise en couleur,
la créativité…
Au cours des différentes
étapes nous nous inspirerons d’artistes que j’apprécie.

Le but est d’apprendre tout en nous amusant pour bien commencer 2022.

Protégé : BORRADOR

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

[TUTO] Comment fabriquer son carnet soi-même? | DIY

Un beau carnet de dessin implique un beau support. On est tous à la recherche du carnet parfait et finalement le seul qui nous conviendrait vraiment est probablement celui que l’on fabriquerait soi-même.

@copyrights-Karolina Grabowska-pexels

Qu’en pensez-vous?
Facile à dire mais comment s’y prendre?

C’est là qu’intervient Marie Claire, l’une de mes fidèles lectrices et membre active des groupes de formation. En effet elle a franchi le pas et fabrique elle-même ses carnets. Je lui laisse ici la parole pour se présenter et nous expliquer sa méthode puis je vous proposerai de passer à l’action pour fabriquer le vôtre.

Hello, tout le monde !

J’ai le plaisir d’écrire cet article en tant qu’invitée de Renata! Wow! Un honneur d’avoir cet espace sur son Blog pour vous parler de mon expérience de Dessin avec Renata.

Mais d’abord:
Qui suis-je!?
Marie-Claire, aka Clin d’oeil Scrap sur le web et Facebook. Ce pseudo vient tout simplement parce que j’ai débuté ma vie artistique par le Scrap Digital. Si cela vous intéresse, il faudra aller faire un tour sur mon Blog.

Puis un jour, je me suis intéressée au dessin, et depuis que j’ai découvert Renata, j’ai déjà suivi quelques-uns de ses cours, avec grand plaisir. Ce qui me plait le plus avec Renata, c’est qu’on apprend à dessiner en s’amusant, sans se prendre la tête, dans la bonne humeur et avec une belle communauté bien sympathique, encourageante, et bienveillante. 

Aujourd’hui, à l’invitation de Renata, je vais vous parler de mon expérience de «CARNETS». Comme tout le monde, j’ai commencé par poser la question:
• Sur quoi dessinez-vous?
• Quels carnets?
• Quelles marques?
• Quelle taille?
Et nous en avons souvent discuté dans le groupe Facebook FORMATIONS-Renata: il y a plein de carnets!

Chacun y va de sa préférence.
On aime l’un pour son papier, l’autre pour le grammage, pour la glisse du stylo, l’autre parce qu’il tient mieux l’aquarelle et pour le format etc… Bref, des fois on est un peu perdus.

@copyrights-Marie-Claire-clindoeilartistic

Alors, au début du cours «Résolution Dessin» du mois de janvier, j’avais eu l’idée de dessiner sur des feuilles de papier aquarelle et de les relier moi-même ensuite. J’avais vu plusieurs tutos de carnets faits maison sur le net, et j’ai eu envie de tenter l’expérience. 

@copyrights-Marie-Claire-clindoeilartistic

Voici en détail ma façon de procéder

>> Dans de très grandes feuilles de papier aquarelle, j’ai coupé des doubles pages à mon format. Mes feuilles une fois pliées seront un peu plus grandes que du A5, j’ai adapté suivant la découpe, pour ne pas avoir trop de pertes.
Et bien sûr il faut des doubles pages, pour pouvoir les plier en deux afin de les coudre à la fin.

J’ai utilisé pour ces carnets du papier Aquarelle Fabriano 200gr en grain fin, et aussi en papier satiné, très agréable pour la glisse du stylo, il convient très bien aussi pour les aquarelles et supporte bien d’être vraiment mouillé.

Petit exemple en vidéo sur la base de mes pages de la formation «Carnet de Voyage» qui attendent d’être reliées.

>> Vous l’aurez compris, un autre avantage de cette méthode, est de pouvoir courir plusieurs lièvres à la fois. Ou plutôt plusieurs cours à la fois. Il suffit de classer ses pages en conséquence.

Le seul moment où il faut faire un peu attention c’est quand on fait le raccord entre deux doubles pages, pour avoir une suite cohérente. Je numérote mes pages lorsque je dessine.

@copyrights-Marie-Claire-clindoeilartistic

>> Ensuite, lorsqu’un cours est terminé vient le moment d’en faire un book.
Pour la méthode de «couture» j’ai pris le temps de regarder plusieurs vidéos sur le net. Il en existe beaucoup. Il y a aussi différentes façons de faire ses coutures, des plus simples aux plus sophistiquées et vraiment très jolies.

@copyrights-Marie-Claire-clindoeilartistic

>> Pour la préparation des pages, il faut un petit kit de matériel:
• un poinçon, pour faire les trous,
• du fil spécial reliure enduit de cire pour qu’il glisse bien, et
• des aiguilles courbes, c’est plus facile.

Ces éléments se trouvent à acheter en kit, éventuellement sur le net en cherchant «kit de reliure livre». Ce n’est pas très cher.

@copyrights-Marie-Claire-clindoeilartistic

>> C’est le moment d’être un peu exacte et soigneuse! C’est de cette exactitude que dépendra la qualité et la beauté du travail terminé.

>> Un autre exemple en vidéo:
le carnet que j’ai réalisé avec les dessins du cours «Résolution Dessin» du mois de Janvier 2021. Cours de Renata aussi bien sûr!

J’ai adoré passer ce mois de janvier dans ce cours! Vraiment très agréable, varié, ludique et instructif ! 


MERCI
Marie-Claire, aka Clin d’oeil Scrap, pour ta jolie présentation!

Maintenant j’invite les lecteurs à travailler un peu, n’est-ce pas?

Mais avant cela…
Dites-nous, cher lecteur, ci-dessous dans les commentaires, ce que avez vous appris avec cet article?

Surtout,
n’hésitez pas à faire un tour sur le joli blog de Marie-Claire pour voir d’autres exemples
> cliquez ici <

Trouvez ci-dessous le pas à pas de Cindy, qui a servi d’inspiration à Marie-Claire

Pour plus d’informations > cliquez ici <

*****

A VOUS de jouer maintenant!


Si vous faites partie du CLUB allez directement dans votre espace où je VOUS ai réservé du contenu EXCLUSIF Cliquez ici


L’ATELIER EN DEUX ÉTAPES

ÉTAPE #1
1- L’atelier de cette semaine consistera donc à créer votre propre carnet en suivant les conseils de Marie-Claire.

ÉTAPE #2
2- Puis vous allez décorer la toute première page de votre carnet.
• Personnellement je trouve que cette page est très importante. Néanmoins, il ne faut pas se casser la tête, par contre il est important de mettre votre prénom et une adresse mail, car ainsi en cas de perte la personne qui le trouvera pourra vous contacter pour vous le rendre.
• Vous pouvez aussi mettre la date du début de ce carnet et une fois fini vous mettez la date de fin. Par exemple: « Mai 2021/Septembre 2021 »
• Vous pouvez aussi proposer une « récompense » pour la personne qui vous le restituera. Pour ma part je propose en récompense un dessin ;-)
• Vous pouvez dessiner ces informations avec un joli Lettrage.
• Quant à la decoration, vous pouvez mettre un bord en aquarelle en forme abstraite ou dessiner au stylo votre matériel…
Faites-vous partie du CLUB? Alors, allez directement dans votre espace où je VOUS ai réservé du contenu EXCLUSIF >> Cliquez ici

AMUSEZ-VOUS !
Et n’hésitez pas de partager vos réalisations dans le groupe Facebook des ATELIERS-Renata.

Stephen Guise – Les mini habitudes | Défi Portrait

ATELIERS GRATUITS
du vendredi


– CHAQUE SEMAINE 1 ATELIER GRATUIT DEPUIS JANVIER 2015 -


Prenez du temps pour vous,
dessinons ensemble pour le plaisir.

Ne ratez pas les prochains
ATELIERS Gratuits du vendredi 
inscrivez-vous !

Pas besoin de vous inscrire, si vous recevez déjà le mail du vendredi…

Évoluer dans une ambiance positive est la meilleure façon de progresser.


Stephen Guise – Les mini habitudes | Défis portrait

Défi PORTRAIT

Aujourd’hui je voudrais profiter de cet Article pour vous aider à mieux intégrer le dessin dans votre vie  pour qu’il devienne un moment de respiration et de détente dans votre quotidien.

Beaucoup d’entre vous me parlent de leur frustration de ne pas réussir à passer plus de temps à dessiner ou de leur frustration de ne pas réussir le dessin parfait… Mais, nous ne sommes pas là pour cela!
Le dessin doit être un plaisir et une détente pas une frustration.

Pour vous aider à surpasser ces sentiments négatifs, j’ai créé un «mode d’emploi spécial dessin»

inspiré du livre: «Les mini-habitudes – Petites habitudes, grands résultats» de Stephen Guise.


En quoi consiste ce mode d’emploi ?


Vous pouvez soit me lire soit m’écouter en audio.
N’hésitez à vous inscrire à ma chaîne YouTube.



Préférez-vous lire?


Défi Portrait – 21 jours
avec Les Mini-Habitudes

de Stephen Guise

L’idée est de mettre en place des mini habitudes pour dessiner plus régulièrement.
Car si vous ne dessinez pas régulièrement vous NE POUVEZ pas vous améliorer, tout simplement.

Alors, au lieu de vous dire que vous allez dessiner pendant 3 HEURES tous les samedis, dites vous que vous allez dessiner 3 MINUTES tous les jours.

Personne ne peut me dire:
«je n’ai pas le temps de dessiner pendant 3 minutes».

Archi faux!

Tout le monde peut le faire! Ce sont des objectifs faciles à atteindre. 

Les mini habitudes sont des actions si simples qu’il est impossible de ne pas réussir.

Si vous mettez la barre trop haute en vous fixant de grosses plages de dessin vous aurez beaucoup de peine à y arriver et risquez de vous décourager alors que franchement 3 minutes c’est à la porté de tous.Tout le principe est là: l’objectif de base doit être facile à atteindre et vous permettra sans difficultés de commencer à dessiner tous les jours.

Imaginez que vous vous mettiez à faire un seule petit dessin par jour, un qui ne vous prendra pas plus que 3 minutes.

Vous êtes ainsi certain de mettre en place une habitude, comme celle de se laver les dents chaque jour… 

Savez-vous pourquoi?

Parce que cela ne nécessite pas beaucoup d’énergie, ni beaucoup de force de volonté, ni même beaucoup d’encouragement.

C’est super facile!

Bien sûr cela ne vous fera pas progresser très vite (toujours plus que si vous ne faites rien), mais ce n’est pas le but des mini-habitudes, le but est simplement de construire de nouveaux comportements à partir de petits gestes, si petits qu’il est pratiquement impossible d’échouer. 

Tout ce que vous faites en plus de votre mini habitude de dessiner pendant 3 minutes par jour, est un PLUS. 

Je m’explique…

Une fois que vous avez fini vos 3 minutes de dessin, le plus probable c’est que vous allez continuer… pendant 5 voir 15 minutes et tout ce que vous faites après les 3 premières minutes c’est de l’extra. Cadeau!

Mais ne vous mettez pas la pression là dessus, ne faites ce bonus que si vous avez le temps, ce qui compte c’est de toujours pratiquer ces 3 minutes qui vont se cumuler au fil du temps. 

Vous allez me dire: 
«Mais en 3 minutes je ne vais pas réussir un chef d’œuvre pour exposer au Louvre!»

Je vous répondrai: 
«Ce n’est pas le but ici et même en 3 heures vous n’y arriverez pas…»

OUPS, je ne veux surtout pas me moquer…

Il ne faut pas oublier que les petits gains s’accumulent avec le temps pour finir par générer des résultats notables (vous connaissez le dicton sur les petits ruisseaux qui font les grandes rivières). 

Les mini-habitudes s’adaptent au fonctionnement de notre cerveau. Notre cerveau change lentement en utilisant la motivation et la force de la volonté. 


La Motivation

L’une des principales idées pour utiliser les mini habitudes en notre faveur est de reconnaître les limites de notre motivation.

La motivation est une base faible pour construire un changement à long terme, certains jours nous sommes très motivés pour faire quelque chose et le lendemain la motivation n’est plus la même, puis la motivation revient et repart. 

Donc la motivation est une base très friable dans un processus de transformation. En conséquence de la variabilité de cette motivation, les experts recommandent de baser nos objectifs sur la force de la volonté.

Notez que nous parlons ici de deux concepts différents. La motivation consiste à être poussé par un véritable désir naturel et spontané de faire quelque chose. 

La force de la volonté est un concept proche mais différent, la force de la volonté c’est quand vous vous imposez de faire quelque chose que vous n’avez pas envie de faire à ce moment-là. 

C’est-à-dire qu’il y a les jours où vous avez vraiment la motivation pour dessiner mais quand elle n’est pas là vous devez faire un effort en utilisant la force de la volonté. 

Ainsi il a deux variables:
la motivation et la force de la volonté. 


Donc que pouvez vous contrôler?

Bon, vous pouvez contrôler combien de force de volonté vous souhaitez utiliser. Si vous en dépensez peu, en ne faisant par exemple qu’un seul petit dessin en 3 minutes/jour, vous aurez assez de réserve pour avancer un petit peu, chaque jour. 

Faire ces petits pas quotidiens facilitent votre changement. Le cerveau résistant aux changements, il vous faut donc adopter une stratégie intelligente.

La stratégie intelligente pour s’améliorer en dessin, est celle qui va nous mettre en action constante sur une longue période. Vous devez construire des habitudes durables

Établir une stratégie générale

La stratégie des mini-habitudes transforme un chemin difficile en quelque chose de plus facile. Si elle est difficile elle ne pourra être maintenu dans la durée.

Si vous parvenez à vous fixer des objectifs faciles, alors votre perception de la difficulté change et si vous confirmez chaque jour cela vous générera un cycle positif. 

Il ne faut pas perdre de vue l’objectif principal qui n’est pas d’exposer au Louvre mais de changer votre comportement.

L’idée des mini-habitudes n’est pas d’être pressé, pour «réaliser un superbe dessin», toute tentative d’accélérer le processus peut finir par créer de la frustration. 

Observez plutôt chaque petit pas du chemin. Voyez cela comme un gain, avancer lentement mais sûrement. Je sais que cela ne se fait pas du jour au lendemain, mais chaque jour un petit pas, un petit changement.

Pas besoin de courir !

Attention aux pensées négatives, comme:
«à quoi bon ne dessiner que 3 minutes, de toutes les façons ce sera raté…»
Ne les laissez pas saboter votre motivation.

Établir une stratégie

Pour dessiner pendant 3 minutes il faut savoir aller à l’essentiel.

C’est pour cela que je vous recommande peu de matériel: un stylo à bille et une feuille suffissent.
Pas de gomme, pas de crayon à papier. Passer vos 3 minutes à gommer cela serait du gâchis.

Et ici ce que j’essaie c’est de vous aider à mettre en place les Mini-habitudes de Stephen Guise et pas à  réaliser un dessin parfait.

C’est pour cela qu’il faut rendre le processus extrêmement facile. Rappelez-vous toujours que le but n’est pas de devenir Rembrandt mais de construire une habitude.

Cette méthode des Mini-habitudes de Stephen Guise est souvent recommandée pour se mettre au sport ou pour perdre du poids (voir ses livres).

N’oubliez pas qu’il est tellement simple de consacrer 3 minutes par jour à dessiner qu’on ne peut que réussir cet objectif

Alors, maintenant nous allons agir.
Je vous invite à vous fixer un défi de 21 jours pour mettre cette méthode en pratique.
Dessinez par exemple votre autoportrait.

Grâce à vous !

Le 26 mars 2021 vous avez reçu le mail suivant:

« Je voudrais aussi vous inviter à participer à une action sympathique qui ferait plaisir à des personnes âgées.

Une lectrice et élève, qui travaille dans une Ehpad, m’a demandé de vous proposer d’envoyer vos dessins dans cette résidence. Voici le texte que Sylviane à écrit pour vous inviter à cette action: 

« Le printemps arrive et j’aimerais voir fleurir de petites œuvres sur les murs de l’Ehpad où je travaille. Je suis animatrice et les murs des couloirs sont très longs mais un peu vides.C’est pourquoi je vous invite à réaliser un petit tableau (max format A4) sur les sujets et la techniques proposées par Renata. Vos œuvres seront encadrées par nos soins et feront une galerie de tableaux d’artistes. Quand je vois ce que vous faites, cela ne peux qu’être bien et beau. N’ayez pas peur et ne vous dites pas « c’est moche ce que je fais », « ce n’est pas pour moi »,  j’en suis aux balbutiements »…Dites-vous bien que les aînés ne jugent pas, ils admirent! Ce que je souhaite tout simplement,  c’est apporter de la couleur, des fleurs, des jardins… à l’intérieur de la Résidence. C’est pourquoi je vous invite toutes et tous à m’envoyer votre tableau à l’adresse suivante:Sylviane « les jardins d’artistes »Résidence HarmonieFaubourg Fauroeulx59530 Le QuesnoyJ’espère que vous serez très nombreux à participer à cette action du cœur. Je vous remercie déjà très sincèrement. Sylviane »

…et cela a été un gros succès !

Sylvianne et moi
nous vous remercions du fond du cœur.

Pour cela Sylviane a préparé un document avec plein de photos ainsi qu’un audio pour vous parler directement.

Pour écouter Sylviane, cliquez ci-dessous:

Et voici les images de Sylviane avec vos beaux dessins en situation.

Cliquez sur l’image ci-dessous.


C’est chouette, n’est-ce pas?

Protégé : Ateliers de Dessin 2021

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Ateliers idées …

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Surréalisme et Dessin automatique | Cours de dessin gratuit

Dessin automatique et surréalisme

Si je vous parle de dessin automatique vous risquez de vous demander si je souhaite industrialiser ou digitaliser vos techniques de dessin. Mais pas du tout et même c’est  tout le contraire.

Dessiner même si vous n’avez pas de sujet en tête et sans vous préoccuper d’un objectif de résultat.


L’invention du dessin automatique

Un peu d’histoire
Le dessin automatique a été «inventé» dans les années  1910 par un artiste français, André-Aimé-René Masson puis théorisé par un anglais Austin Osma Spare (The Book of Pleasure, 1913 ).

En réalité il s’agissait d’appliquer à l’art du dessin puis à celui de la peinture une technique déjà utilisée dans l’écriture par certains auteurs tels qu’André Breton et Philippe Soupault.

L’idée de cette école est de laisser la main tracer librement sans être contrôlée par la volonté pour permettre ainsi l’expression du subconscient. 

C’est l’école surréaliste qui a d’abord adopté cette méthode mais elle a ensuite été reprise par des artistes modernes et contemporains.

© Renata

Parmi les grands pratiquants de cette technique on citera:

  • Hilma af Klint,
  • André Masson,
  • Joan Miró,
  • Salvador Dalí,
  • Jean Arp,
  • André Breton et
  • Freddy Flores Knistoff
  • mais aussi vers la fin de son œuvre Pablo Picasso.

Pour beaucoup de surréalistes, l’automatisation n’était pas totale car ils avaient quand même l’idée générale de ce qu’ils souhaitaient produire mais dans les années 1940  et 50 le courant franco-canadien baptisé les Automatistes.

Les Automatistes prônait une totale déconnection entre la main et l’esprit.

Ce groupe d’artistes était mené par le peintre Paul-Émile Borduas.

© Renata

Un univers artistique exceptionnel à explorer

Cette technique vaut vraiment la peine d’être testée. Elle vous apportera de la détente, vous aidera à décontracter votre geste, vous permettra de dessiner même si vous n’avez pas de sujet en tête, vous pourrez essayer des stylos, des pinceaux et autres sans vous préoccuper d’un objectif de résultat…

Pour résumer c’est une fantastique technique pour vous détendre mais aussi tout un univers artistique et personnel à explorer.

A FAIRE

Initiation au dessin automatique: l’atelier

Je vous invite à débuter  l’atelier du dessin automatique en commençant par  tester différents outils.  Un univers artistique et personnel à explorer.

Prenez par exemple un simple stylo noir et laisser vaquer votre main sur la feuille sans chercher à représenter quoi que ce soit de concret. Le geste doit être vraiment spontanée, non réfléchit, automatique!

Si vous trouvez cela difficile au début vous pouvez commencer en traçant des lignes organiques contrôlées puis peu à peu vous lâcher.

© Renata – Ici j’ai commencé par dessiner une bâtisse normalement et puis… je me suis laissée aller par le flou d’une «conversation» en laissant mon stylo s’amuser…

Matériel à utiliser

Sur le même dessin ou sur une autre feuille essayez ensuite avec un autre outil (crayon, pinceau, stylo, fusain…). 

L’idée est de pratiquer cela régulièrement et de ne pas hésiter à utiliser cette méthode pour tester de nouveaux outils. 

• Carnet de dessin ou cahier
• Stylos > stylo à bille, stylo plume,… (peu importe la couleur)
• Crayons de couleur aquarellables ou pas (PAS du noir)
LES INTERDITS >gomme, crayon noir, pastel, sanguine, charbon, fusain, etc…
LES AUTORISÉS >> La bonne humeur et Le Plaisir du Dessin

Partagez !
#ateliersdessinrenata

Pourquoi Partager vos dessins?
Cliquez ici
Amusez-vous et…
INSCRIVEZ-VOUS VITE pour ne pas les rater !

© Renata

Merci pour vous commentaires ci-dessous.

Exercices de dessin | Donner du Caractère à vos Dessins | Style

Utilisez vos sens et donnez un style de caractère à vos dessins

Ce Cours & Atelier gratuit à pour but de vous aider à améliorer vos dessins tout en travaillant VOTRE style. Si pour apprendre à dessiner vous avez besoin de copier, ce n’est pas grave. Néanmoins évitez de publier sans nommer l’auteur et vos sources.
MERCI DE LIRE TOUT LE COURS (JUSQU’EN BAS)
BONNE LECTURE !

© Renata –

INTRODUCTION

Sur cette page, vous trouverez une compilation de mes Ateliers gratuits dont la thématique est «draw in your style» comme disent les anglo-saxons.

“Draw in Your Style” 

«Draw in your style»? C’est quoi cela?
Je vous propose un sujet en photo, que j’aurais dessiné dans mon style avec mon propre caractère, mes sens. Vous, chers dessinateurs, vous devrez le redessiner mais avec VOTRE style à vous.

Au fur et à mesure des publications, la page s’étoffera en commençant par les articles les plus récents pour finir avec les articles les plus anciens, qui se trouveront en bas de page.

NOTE IMPORTANTE avant de poster vos dessins sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, etc.), MERCI de mettre les sources en utilisant le hashtag #ateliersdessinrenata et mentioner @renata.coach.dessin

© –Tout le contenu de mes ateliers est soumis aux droits d’auteur et ne peut être utilisé pour donner des cours.

© Renata -

Trouver de l’inspiration pour commencer un dessin

On me pose souvent ces 2 questions:  
1- Comment trouver de l’inspiration?
2- Par où commencer mon dessin?

La réponse est dans les Astuces!

Pour ces questions primordiales, je vous conseille de commencer simplement avec un sujet facile, comme par exemple la photo de la porte (ci-dessous), que j’ai prise à Roscoff.
Notez que j’ai pris une photo de face avec un cadrage facile (sans perspectives) et que la porte n’est pas au milieu.

© Renata – Roscoff

Alors, quand vous aurez trouvé votre sujet à dessiner, pensez toujours à vous poser quelques questions telles que:

Quel est réellement l’élément qui vous intéresse, vous sensibilise dans le sujet?
Ce peut être un des détails, l’ensemble, un symbole, une forme, une émotion … 

• Demandez-vous, quelle est l’histoire que vous souhaitez raconter avec le sujet ou autour du sujet et comment souhaitez-vous le caractériser? 

Quelle dimension souhaitez-vous mettre en valeur?  
La couleur, les ombres, les reliefs, l’espace… 


A RETENIR: n’oubliez pas de commencer toujours par définir ce qui sera votre sujet.   



Comment s’y prendre?
Par où commencer?

Passons aux exemples


EXEMPLE #1


1 > Observation

Avant de commencer, regardez bien la photo ci dessous pendant 3 à 5 minutes, pas moins. Notez dans votre carnet ce que vous observez, comme par exemple:

• la porte est plus haute que le mur à gauche,
• les formes et les emplacements précis des pierres et des parpaings,
• la couleur des pierres du mur et des autres éléments du décor,
• il y a une plante sur le mur qui n’a rien avoir avec l’arbre qui se trouve derrière le mur (ceci est important quand vous mettrez le vert de la végétation),
• etc…

Notez au moins 10 choses. Cet exercice vous permettra de bien regarder votre sujet avant de commencer à tracer des lignes dans tous les sens…

Image
© Renata – Quimper

2 > Caractérisez votre propre style de dessin

Comme disent les anglo-saxons « draw in your style » je vous invite à redessiner cette photo avec votre style à vous.

Ci-dessous je vous montre ma version, avec mon style. Ici mon sujet est la porte bleue et mon dessin reflète ce choix. Logique n’est-ce pas? 

Image
© Renata –


MEMBRES DU CLUB

Si vous êtes membres du CLUB, vous pouvez voir les étapes pas à pas de mon dessin > CLIQUEZ ICI
Si vous n’êtes pas encore membre vous pouvez le devenir à tout moment et profiter de pleins d’avantages supplémentaires de mes Ateliers gratuits, ainsi que des réductions à mes formations, cliquez ici pour lire les avantages.

© Renata -

EXEMPLE #2


Dessiner des lignes – Astuces et Exercices pour progresser

Vous l’aurez compris, le sujet pour cet exemple tourne autour des lignes avec de belles astuces et des exercices pour votre progression.

© Renata -
© Renata – Morlaix

Des Astuces pour des lignes biens faites!

• Commencez à tracer avec votre stylo le mur gauche de la maison au niveau du toit. Puis tracez ligne après ligne lentement tout en regardant bien toutes les formes.

© Renata -

• Il n’y a pas besoin d’aller vite, ce n’est pas une course, prenez votre temps pour bien regarder et ainsi respecter un peu plus les proportions. 
• Si vous faites un trait accidentellement, laissez-le, n’insistez pas à essayer de le corriger. Car plus vous en faites pour le dissimuler plus on le verra. Pas la peine d’utiliser le gel blanc non plus…
• Si vous avez envie de mettre de la couleur, allez y mais « peu ».

© Renata -

ATELIER DESSIN – 19 MARS 2021


Maintenant on dessine!

Atelier Dessin

du vendredi
19 mars 2021


Quel Matériel ?



Le MATERIEL
à utiliser pour TOUS mes ATELIERS

• Tout types de stylo (bille, gel, plume, feutre)
• Crayons de couleur
• Aquarelles + pinceau
• Cahier ou Carnet de dessin.
• LES INTERDITS >>  gomme, crayon noir, pastel, sanguine, charbon, fusain, etc…
•LES AUTORISÉS >> La bonne humeur et Le Plaisir du Dessin


Que dessiner cette semaine?


Le sujet de la semaine sera évidemment : Dessinez et pratiquez votre propre style.   

J’étais à Tours en 2019 pour donner un stage de dessin pour Kate, qui m’avait invitée comme prof pour ses stagiaires australiennes. D’ailleurs je vais donner un nouveau stage en 2022 dans les Alpes avec elle.

Alors, dans cette rue, pas loin de la place Plumereau, j’ai dessiné et pris plusieurs photos avec mon téléphone. Il était impossible d’avoir toutes les maisons sur une même photo, alors j’en ai prises plusieurs.

photos © Renata – Tours

Ces photos sont ma base de données, je collecte les informations, puis je les réunis en un seul dessin.

© Renata –

A vous maintenant !

Je vous invite maintenant à dessiner votre paysage dans VOTRE style à partir des deux photos ci-dessus.

N’oubliez pas d’appliquer ce que vous venez de lire en haut:
– Observer
– Dessiner en ligne
– Dessiner dans votre propre style
– Inventez et apportez des changements à votre sujet
– Testez et n’ayez pas peur
et…
– Amusez-vous!  

Envie d’aller plus loin?

Vous pouvez voir le pas à pas de ce dessin dans le CLUB cliquez ici. Vous pouvez aussi voir le pas à pas en VIDEO dans ma formation CARNET DE VOYAGE en cliquant ici

Envie de partager vos dessins avec les autres dessinateurs? C’est gratuit! 

La seule condition pour publier dans mon groupe privé c’est que votre dessin respecte le sujet et le matériel décrit ci-dessus (chaque semaine son sujet) – Si vous publiez hors du groupe rajoutez svp le hashtag #ateliersdessinrenata – Cliquez ici et soyez le bienvenu !

Dites-moi dans les commentaires ci-dessous, comment avez-vous trouvé cet Atelier?

Image

Protégé : AUDIO

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

error: Alert: Content is protected !!