illustration : Mon Frère & Moi

Dessin réalisé sur une carte routière collée sur une toile, avec un stylo bic noir et des crayons couleurs.


Mon-frere-images-renata-dessin-l

Ce tableau fait parti de ma série « Mapping My Mind » que je vais exposer ce WE au Carrousel du Louvre, ci-dessous une petite démo/échantillon.


Aujourd’hui c’est jeudi… et les jeudis on philosophe un peu avec d’autres blogueurs dans les jeudis éducation organisés par Valérie.

Si vous ne visualisez pas la vidéo merci de cliquer ici

Le thème aujourd’hui est La fratrie vs enfant unique.
J’ai eu 3 (4) enfants et cela s’est super bien passé, (garçon)-fille-garçon-fille, peu d’écart entre eux. Je pourrais dire que c’est le nombre idéal… mais, je pense que ce n’est pas correct de dire que c’est mieux d’avoir 2 enfants, 3 enfants, 6 enfants ou 1 seul enfant.

Nous sommes TOUS confrontés dans nos vies à faire un choix. On peux rencontrer des problèmes d’accident, divorce, infertilité, chômage, influence de notre propre éducation, etc. etc. etc. … pour ma part, j’ai perdu un enfant et cela a sûrement joué dans nos choix.

Est-il si important le nombre? Ou plutôt la manière comme on les éduque? Pour qu’ils deviennent des êtres responsables de leurs vies et de leur environnement?

Et vous? QUELLE EST votre expérience? Merci de me laisser un commentaire ci-dessous.

Par contre si c’était à refaire, j’aurais dessiné beaucoup plus avec eux.


CREATIVE dessinezEnfantsInscriptionFAMILY CLUB

Vous offre une fois par mois un Atelier Créatif en ligne (online) pour dessiner avec votre/vos enfant(s) tout en apprenant du vocabulaire en Anglais et en Espagnol!

inscrivez-vous pour ne pas rater les nouveaux ateliers à venir !  


macaron-rdv-education-02-exp  Ceci est ma participation au RDV les #Jeudiseducation qui est organisé par Valérie du blog WonderMômes. 

• Participants >>  Maman, je veux un bébé petite soeur par WonderMomes  // Je ne voulais pas d’enfant unique par Je me disperse / Euphrosyne Musarde // Une fratrie imposée par Poulpettes à paillettes // Je n’arrive pas à faire le deuil de ma maternité par Maman Moderne Politiquement Incorrecte // Je ne voulais pas d’enfant unique par Sweet Lolise  // Enfants rapprochés : entente et conflits par Maman Mammouth //  What if… Je n’avais eu ni frère ni soeur ? para Papa Blogueur // Mon frère & moi par Renata du blog les images 2 renata  // Motricité libre et parentalité positive par Le Journal de Titouan //


Le français n’étant pas ma langue maternelle, je vous prie de m’excuser si je fais des fautes sur mon blog.


17 Comments on Mon Frère & Moi

  1. Magnifiques ces visages! Je regrette de ne pas avoir pu assister à ton expo…en même temps t’aurais pu l’organiser en Suisse…non mais!!!!

    Très joli, très juste et très touchant ton texte.

    J’ai pour ma part 2 frères…à chaque fois avec environ 2 ans d’écarts seulement :)

  2. Freud disait que le plus dur métier était d’être parent… Je suis bien d’accord avec lui ! Moi aussi j’ai perdu un enfant et j’ai une fille et 2 garçons. Je suis trop loin pour pouvoir aller à ton expo :( Tu excelles dans le domaine de l’utilisation du stylo bic et des crayons de couleur ! Bravo ces portraits sont magnifiques et très vivants. A bientôt en te souhaitant plein de succès

  3. Hi Renata,
    We live in the most fortunate and easy time in all human history. Not only the possibilities for us and the next generation has increased 100 folded, everything is easier (and faster) to accomplish than 20, or even 10 years ago.
    On the other hand, the world is in better shape than ever before: less illness, less hunger, less poverty, less ignorance, less violence than ever before in human history.
    Today, we can (is a concept that is accepted thoughout the world for the first time) happily acknowledge and live a life of joy, satisfaction and accomplishments…joyfully aiming through life, to be the best version of ourselves, based on our values and believes – and never forgetting that to be kind, respectful and considerate to each and every human, is our commitment, and is going to benefit us even more than anybody else.
    Today, for the first time, we have manuals and also training available to educate successfully our children and to solve any challenge that comes up: to generate happy people that develop their full potential – the world is a great place and life is an amazing opportunity.
    We know that our life is worth for what we leave, not what we take – we can’t take anything anyway. And the next generation is something we leave when we depart.
    I wish you all the best… that is possible,
    Ben Goggel

    PS:
    Of course, we can say negative things; for example, we can say about 80% of humanity doesn’t really care about the rest of fellow humans…your neighbors, classmates, co-workers, countrymen, or any body across the planet…but who cares about this pessimistic negative people (which to hide their negative energy and negative contribution…call themselves « realistic ») …is the less than 20%, that as always, will change the world and make it a better place when we leave, than what we found.

    • Thank you so much for this nice bought Ben!
      You said every thing already wuauuu
      cool!
      Thank you a lot. Come and draw a bit with us! ;-))
      I think that it could be fun!
      Thanks again! xoxoxo

  4. les « accidents » de la vie font ce que nous sommes et ce que nous laisserons derrière nous. Je crois qu’il y a autant d’idéal sur le nombre d’enfants qu’il y a de parents, leur donner le meilleur de nous même pour les aider à grandir est le plus important, pas le nombre.
    Comme d’habitude le dessin est sublime, ces deux portraits sont magnifiques

  5. Bravo Renata, tu as superbement bien travaillé. Je suis très heureuse de pouvoir aller découvrir demain cette série de portraits. C’est excellent.
    Personnellement, j’ai 1 soeur de 10 ans mon aînée et j’ai plutôt eu l’impression d’être élevée comme 1 enfant unique. J’ai connu une relation très privilégiée avec mes parents : beaucoup d’échanges. Cela a formaté mes relations, même avec mes enfants puisque j’adore les relations duelles. J’ai 2 grands enfants qui ont été très liés dans leur enfance mais qui adultes et c’est normal vivent très bien leur indépendance affective. Je pense qu’il est important d’aider les enfants à prendre leur envol, leur liberté et leur indépendance pour qu’ils puissent se réaliser totalement.

    • Merci beaucoup Eliane, merci d’être venue!!!

      Pour les enfants je suis bien d’accord que c’est important de leur donner leur liberté et leur indépendance pour qu’ils puissent se réaliser totalement.

    • et ça…. c’est justement LE PLUS difficile, car ce qu’on croit bien, ne l’est pas forcement si bien!
      On a besoin d’un permis pour la chasse ou pour la pêche, mais par pour être parent.
      EN gros personne n’a été formé à cela.

  6. Quelle ressemblance !!! J’adhère à 100% à l’idée qu’on ne fait pas toujours ce qu’on veut et que les accidents de la vie choisissent souvent pour nous… On ne peut néanmoins pas s’empêcher d’idéaliser certains aspects puis… de faire avec la réalité !!!

    • je suis d’accord avec toi. Nous voulions 3 enfants et aujourd’hui on a trois adultes. Donc malgré nos accidents à nous, on a aussi idéalisé. ;-)) Merci pour ton commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *